Erreur!

{{alert.message | translate}}

Association Vivre à Domcile - SSIAD des secteurs de Nozay et Blain

Par Mélanie BOURGET

Membre d'equipe : Team Member {{ 'angular.project.enterprise.join.team' | translate }} {{ 'angular.project.enterprise.join.team' | translate }}
{{ 'angular.project.enterprise.wait.join.team' | translate }}

Evaluation

{{q.content}}

{{q.description}}

/ {{q.graduation_system}}
{{ 'angular.docs.chooseFile' | translate}}

Médiation animale

L'association Vivre à Domicile gère le SSIAD des secteurs de Blain et de Nozay. Nous avons 86 places pour des personnes de plus de 60 ans en perte d'autonomie et ayant besoin de soins infirmiers. 80 places sont consacrées aux personnes âgées et 6 sont à destination de personnes handicapées.

Nous constatons que la perte d'autonomie de nos bénéficiaires engendre de l'isolement, de la dépression et des syndromes de glissement. Pour prévenir et lutter contre ces effets, nous avons souhaité mettre en place des activités de médiation animale. En effet, l’animal, pour les personnes (population rurale) que nous accompagnons a souvent fait partie de leur vie quotidienne. Or, certains ne peuvent plus avoir d’animaux de compagnie, du fait de leur incapacité à s’en occuper seuls.

L'animal est déclencheur de communication et facilite les échanges entre l’intervenant et le bénéficiaire, mais aussi avec les soignants et l’entourage. Il permet une grande variété de stimulation capable de réciprocité et d’affection. Il maintient les personnes en contact avec leur environnement en stimulant les capacités d’attention, de mémoire, de concentration et en créant un but et une motivation pour les activités proposées à réaliser avec lui.