Erreur!

{{alert.message | translate}}

Institut Public Ocens

Par

Membre d'equipe : Team Member {{ 'angular.project.enterprise.join.team' | translate }} {{ 'angular.project.enterprise.join.team' | translate }}
{{ 'angular.project.enterprise.wait.join.team' | translate }}

Evaluation

{{q.content}}

{{q.description}}

/ {{q.graduation_system}}
{{ 'angular.docs.chooseFile' | translate}}

Formation à l'informatique adaptée pour personnes âgées malvoyantes ou en cécité

L'accès au numérique est devenu incontournable pour tous et les personnes âgées en situation de malvoyance ne doivent pas en être exclues. Aujourd'hui, les outils numériques permettent non seulement de répondre à des exigences administratives (remplir ses impôts, accéder à ses comptes bancaires...) mais aussi de communiquer et de rester en lien avec son entourage (mail, skype...). Une personne âgée en situation de malvoyance réagit de manière significative : repli sur soi, arrêt d'utilisation de tout outil technologique, activités restreintes....C'est pourquoi il est nécessaire d'accompagner par des formations ciblées en informatique adaptée  les personnes à s'approprier ou se réapproprier les outils numériques avec comme objectif de maintenir le lien avec l'entourage, garantir son autonomie administrative et contribuer ainsi au soutien à domicile. Nos interventions se déploieront sur le département de Loire-Atlantique, en nous  rendant au plus près des personnes. Pour cela nous nous appuierons sur les cybercentres du territoire afin d'obtenir l'accès aux salles informatiques et offrir à tous l'accès gratuit à des formations mais aussi des logiciels téléchargeables librement. Par ailleurs, nous pourrons soutenir la prise en main de logiciels adaptés à la malvoyance qui nécessite du temps d'appropriation. Ces sessions seront collectives et accompagnées par un formateur en informatique adaptée. 

Les entreprises en informatique en libéral apportent des réponses en termes d’entretien, prise en main à distance à l'achat et  de réparation technique du matériel. Ils n’apportent pas de réponse d’évaluation des outils adaptés, ni d’installation, ni de formation de prise en main les logiciels adaptés aux malvoyants.

Quelle réponse apporter aux personnes âgées malvoyantes ou en cécité sur le territoire de Loire Atlantique facilitant l’accès et la prise en main des outils numériques ?

Notre projet : Rendre accessible les équipements numériques selon la déficience visuelle de la personne 

-          En choisissant le matériel adapté à chacune des situations :

o   Accès à des outils libres et gratuits

o   Accès à  des outils spécialisés : zoomtext, Supernova, Jaws

-          En formant à la prise en  main de ces outils

-          En accompagnant à la constitution de dossiers de financement PCH

o   aide technique

o   aide exceptionnelle pour les frais de formation en individuel sur les logiciels spécifiques adaptés qui demandent du temps d’apprentissage

3 usages de l’outil numérique sont visés :

-          Un usage pratique/matériel, visant essentiellement à simplifier le quotidien, que cela se traduise par de la recherche d’informations, des achats en ligne ou par le fait d’y effectuer des démarches administratives. Le numérique constitue ainsi un facilitateur de vie. L’aspect « pratique » du web a été fortement valorisé à la fois pour la quantité et la diversité des informations auxquelles il donne accès, mais aussi quant à la rapidité d’accès aux informations qu’il procure.

-          Un usage dit « social » : de nombreuses personnes rencontrées utilisent en effet les outils numériques (smartphone, tablette, ordinateur, etc.) afin de garder le contact avec leur entourage (famille, amis), faire de nouvelles rencontres. Cet usage participe ainsi à briser ou du moins à atténuer la solitude. Le numérique s’inscrit véritablement en support du lien social. Quels que soient les réseaux sociaux utilisés (WhatsApp, Messenger, Facebook), tous contribuent à atténuer le sentiment de solitude que peuvent ressentir les personnes rencontrées, et de manière d’autant plus accrue qu’ils portent une dimension affective forte.

-          Un usage « récréatif », de l’ordre du plaisir. Internet est un « passe-temps » qui permet d’accéder à des activités stimulantes, instructives permettant de rompre l’ennui et la monotonie du quotidien. Le numérique est, dès lors, vecteur d’enrichissement personnel. De manière générale, ces usages se concentrent surtout autour des jeux, des photos, et dans une moindre mesure L’un des premiers aspects marquants est qu’Internet ne laisse jamais indifférent. Aborder la question des usages sur Internet conduit presque nécessairement à évoquer celle des sensations, des sentiments qui y sont associés.